Stock épuisé.
Quantité minimum d'achat
La quantité minimum d'achat n'est pas atteinte

 

Contact

La Newsletter

 

Comment traiter la rouille

Comment traiter la rouille

Avant tout, il convient de préciser que ce que vous voyez de la rouille n’est que son résultat. Pour la traiter correctement, il faut agir jusqu’où elle se situe réellement : tout au fond de la porosité qu’elle a créé. Si l’on ne traite que la surface ou qu’on la recouvre, elle reste plus ou moins active ne serait-ce que par l’humidité et l’oxygène contenus dans l’air présents dans la porosité. C’est pour cela qu’un produit de traitement chimique de la rouille doit être le plus fluide possible pour pouvoir aller tout au fond de la porosité. Un produit épais reste en surface, ne traite pas correctement et n’est pas durable.

Comment traiter la rouille ?

 

La rouille se traite de deux façons : Mécanique ou Chimique.

Traitement mécanique

 

Il faut frotter ou sabler pour supprimer la corrosion en remettant la tôle à nu. Ceci n’est pas toujours possible si la rouille est difficilement accessible ou si ce que l’on veut traiter n’est pas démontable (traitement d’un plancher d’une voiture avec l’intérieur non démonté ou traitement de montants de grillages extérieurs scellés dans un montant en béton). Après avoir remis le métal à « blanc », il faudra passer un produit rapidement pour le protéger (apprêt phosphatant ou peinture antirouille).

 

Traitement chimique

 

IMPORTANT : un traitement chimique de la corrosion entraine un changement d’aspect de celle-ci. Si l’aspect physique de la rouille n’a pas changé (elle conserve sons aspect brun-rougeâtre), c’est qu’elle n’a pas été traitée chimiquement et qu’elle n’a été qu’isolée.

 

DESTRUCTEUR DE ROUILLE (ex : DERPHOSE) : 

il s’agit de produits qui contiennent dans leur formulation une base d’acide Phosphorique. Cet acide va détruire la corrosion qui va devenir grise. Ces produits demandent du temps pour agir et ils doivent impérativement rester sous forme humide pour pouvoir faire leur effet : un acide sec devient poudreux et il n’agit plus. Le traitement dure souvent plusieurs heures. Il est donc conseillé d’utiliser ces produits par trempage ou, pour éviter l’évaporation, de recouvrir la zone d’une couche de papier absorbant humidifié par le traitement voire de recouvrir la zone avec un film étirable de cuisine. Sans cela, un traitement à base de destructeur de rouille reste très empirique. Enfin, une fois le traitement avec DERPHOSE terminé, il faudra rincer la zone pour éviter les rémanences acides qui peuvent parfois être incompatibles avec certaines peintures. Une fois que la zone est rincée et séchée, il faut la protéger très rapidement avec un apprêt phosphatant ou une peinture antirouille car la corrosion va redémarrer en très peu de temps sur un acier mis à nu.

Un traitement avec DERPHOSE est idéal pour :

  • Boulonnerie et visserie qui doivent être débarrassées de toute trace de corrosion pour nettoyer les filetages. La protection de ces pièces pouvant être faite par un brunissement ou un graissage.
  • Toutes les pièces pouvant être trempées dans un bain

Ce traitement est déconseillé pour tout ce qui est en plein air (séchage rapide du produit et retour de la corrosion après traitement à cause de l’humidité ambiante).

 

CONVERTISSEUR DE ROUILLE (ex : FEROSE) :

Ces produits contiennent tous une base chimique qui va stopper chimiquement la rouille. A leur contact, la modification chimique de la rouille fait qu’elle noircit. Certains ne contiennent pas de protection de ce traitement et demandent à recevoir une protection rapide pour ne pas que la rouille revienne. D’autres au contraire vont contenir dans leur formulation une protection (résine en base aqueuse dans le cas de FEROSE) qui, en séchant, va isoler le traitement et l’acier de l’air et de l’humidité. Ainsi, ces produits vont à la fois stopper la rouille présente et empêcher le démarrage d’une nouvelle corrosion. Cette protection est importante car elle ne doit épaissir le produit afin de lui permettre de bien saturer toute la porosité présente. Leur traitement doit donc être réalisé avec un nombre de couches variable en fonction de l’épaisseur de la rouille. Pour l’exemple de FEROSE, nous conseillons de traiter en une couche pour une rouille peu profonde et en deux couches pour une rouille profonde. Ce traitement sera protégé de façon très durable par une peinture, un anti gravillon, une cire de dessous de caisse ou une couche supplémentaire de produit. Attention également à la compatibilité de ces produits avec tous les types de mastics apprêts ou peintures si vous désirez les recouvrir.

 

IMPORTANT :

-          Si la rouille est très profonde et que des morceaux se détachent, il faut d’abord passer une brosse métallique à la main (sans remettre l’acier à blanc) pour retirer tout ce qui se détache.

-          Avant de traiter, il faut dépoussiérer correctement puis bien dégraisser.  

-          Il ne sert à rien de passer un convertisseur de rouille sur un acier mis à blanc. Ces produits ont « besoin » de la rouille pour agir et pour se fixer correctement.

-          Il ne faut pas poncer après le passage de ces produits car ceci conduit à retirer la protection du traitement et donc prendre le risque de voir se développer à nouveau de la corrosion. Si vous désirez un résultat très « tendu », il faut soit utiliser un mastic après traitement, soit poncer avant de traiter pour égaliser au maximum la surface.

 

 

LES CORPS CREUX

 

Un corps creux est une zone n’ayant pas une circulation d’air naturelle et qui sèche très difficilement. Il est donc déconseillé d’utiliser dans ces endroits des produits en base aqueuse qui laissent une atmosphère humide. Le traitement séchant mal, cette humidité latente contribue alors à créer à nouveau de la rouille…

Les corps creux doivent donc impérativement être traités avec des cires dédiées.

 

GAMME DINITROL

 

Présente sur le marché depuis des décennies, la marque DINITROL est synonyme de qualité de traitement et de protection contre la corrosion. La gamme comprend 2 références de cires à utiliser en fonction de l’état de la zone à traiter.

CIRE ML : Elle s’utilise soit dans le cas de corps creux rouillés de façon certaine ou en préventif si l’on ne sait pas s’ils sont sains ou non. Formulée spécialement pour réaliser un traitement de la rouille dans un milieu fermé, elle la stoppe chimiquement et est compatible avec la cire de protection.

CIRE 1000 : C’est une cire de protection de très longue durée à renouveler tous les 10 à 15 ans dans le cas d’un véhicule roulant tous les jours et tous les 15 à 20-25 ans dans le cas d’un véhicule de loisir. Elle va tapisser les parois des corps creux et combiner la souplesse et l’adhésion d’une cire.

 

 

EN BREF

 

QUEL PRODUIT UTILISER :

Traitement de boulonnerie ou de visserie :

- DERPHOSE par trempage puis protection avec de la graisse ou de l’huile épaisse.

Traitement de surfaces à l’air :

- FEROSE en 1 couche sur rouille peu profonde ou en 2 couches sur une rouille profonde. Puis protection finale par une couche supplémentaire de FEROSE ou une couche de peinture ou une couche de cire de dessous de caisse ou un anti gravillon.

Traitement des corps creux rouillés :

- Passage de la cire ML DINITROL pour traiter puis de la cire 1000 DINITROL pour protéger le traitement

Protection des corps creux sains :

- Passage de la cire 1000 DINITROL.